ESKANOUIL'

A TRACER NOTRE ROUTE

Merci a ...

La nuit du 12 novembre :

Merci à l'ingénieur et ses collègues de nous avoir embarqué dans leur wagon privé première classe  pour nous amener à la dernière ville avant la Chine

Le 17 octobre :

Un grand merci a Sergelen et Bolortuya, de Suhbaatar a Darkhan, premier stop de Mongolie

Du 4 octobre au 13 octobre :

Un grand merci a Igor de nous avoir conduit dans Irkutsk, aupres du lac Baikal, etc, etc.

Le 17 septembre 2011 :

Adrian, qui nous dépose à la gare du Nord de Bucarest à 6h et des poussières...

Le 11 septembre 2011 :

Un homme dans une break avec un GPS, d'Olteni à Targoviste.

Le 10 septembre 2011 :

Deux gars dans une Dacia fourgonnette qui passent d'abord devant nous en faisant plein de gestes, puis qui reviennent dix minutes plus tard pour nous prendre, de la pension Dracula à Curtea.

Un mec dans une voiture de sécurité, sympa, de Curtea à Pitesti-Est.

Un mec s'arrête sans que nous le stoppions, il est accompagné d'un jeune, et nous déposera à Gaesti et nous fait payé 10 lei chacun. Taxi?

Deux mecs, dont un qui veut devenir prêtre. Ils nous demandent la traduction française de "legs of moutains". De Gaesti à Olteni.

Le 9 septembre 2011 :

Un mec simple avec un rire bizarre. Il nous propose (en anglais) de s'arrêter si il y a le moindre problème, sûrement parce qu'il rôde que Seb est en train de lutter pour ne pas s'endormir... En partant, il nous donne le numéro des secours (112), au cas où... De Sibiu au croisement direction Cartisoara.

Un jeune gars, techno à fond (hey senorita), de ce croisement à Cartisoara.

Un jeune couple dans une Alfa Roméo, très sympa, ils s'embrassent et se tiennent la main, c'est un jour spécial pour eux car ils fêtent leur "anniversaire", de Cartisoara au col du lai Baléa

Le même couple, ils nous offrent des éclairs au chocolat, du lac Baléa à la pension Dracula, après le lac Vidraru et après une longue route sinueuse et pleine de trous.

Le 6 septembre 2011 :

Un couple de vieux avec une vieille Dacia et du bois sur le toit, qui nous font payer 10 lei, de Malaia à Brezoi.

Un bus qui nous avance gratuitement pour nous faciliter le stop, de Brezoi à un croisement direction Sibiu.

Un homme chelou, qui se fait arrêter par les flics parce qu'il roule trop vite, et qui a une bouée rouge et un slip mouillé dans le coffre, il nous pause à l'entrée de Sibiu, au milieu d'un immense centre commercial, et s'en va sans nous saluer (voulait-il de l'argent?). On le recroisera le lendemain en ville dans une fourgonnette en train de griller un feu rouge...

Le 4 septembre 2011 :

Un gars avec une vieille Dacia et une galerie sur le toit, de Voineasa à Malaia.

Le 2 septembre 2011 :

Un homme qui semble maquillé, là pour le travail, du bord de la route au bord du lac à Obarsa Lotrului.

Un jeune couple qui nous donnera une adresse pour dormir pas cher à Sibiu, du bord de la route au lac Vidra.

Les deux gardes forestiers, un vieu et un jeune qui parle anglais, du lac Vidra à Voineasa.

Le 1er septembre 2011 :

Un couple d'origine hongroise, de la sortie de Jina à Sugag, sur la route sinueuse en descente et pleine de cailloux.

Un conducteur de bus qui ne nous fait pas payer, de Sugag au lac Tau Bistra.

Un couple de vieux de Bucarest, du lac Tau Bistra au lac Oasa.

Le 31 aout 2011 :

Danny, un chanteur roumain beauf qui nous offrira son CD, qui nous ammènera pas du tout là où on veut aller, soit à l'entrée de Sibiu...

Un couple de vieu, qui nous avance seulement de quelques centaines de mètres mais qui nous aide à être bien placés pour stopper (en rebroussant chemin)

Un mec dans un utilitaire, de là à Miercurea Sibiului, au croisement pour aller en direction de Sugag, dans les montagnes.

Les trois hommes tziganes dans leur vieu 4x4 renault pick up rouge brique, qui nous embarqueront à l'arrière du pick up, entre un autre tzigane et un enorme tonneau de vin dans lequel une guêpe est bourrée, jusqu'à Polana Sibiului.

Trois hommes tziganes et un enfant avec un grand sourire et plein de tâches de rousseur dans un VW, de la sortie de Polana Sibiului à l'entrée de Jina.

Le 30 aout 2011 :

Un couple de roumains, très sympas, ils nous font une pancarte toute petite pour notre prochain stop, de Telciu à Salva.

Un routier dégueu qui crache tout le temps, roule vite et klaxonne comme un con, mais qui nous fait faire un grand trajet, de Salva à un petit village juste avant Alba Julia.(Seb est assis entre les deux sièges, très mal!)

Le 29 aout 2011 :

Un mec qui ressemble à Benoit Poulvorde, avec sa femme. Il est un peu taré et hurle quand il parle, mais ils sont très gentils, et on a l'impression qu'ils font un grand détour pour nous poser plus loin, de Viseu de Sus à un restau à la frontière du Maramuresh.

Un mec dans une camionnette qui roule à fond de balle sur une route en descente et sinueuse, mais sympa, du restau à Telciu.

Le 27 aout 2011 :

L'oncle de Camelia, qui nous dépose à la sortie de Ocna Sugatag pour nous faciliter le stop.

Deux hommes, le chauffeur mince et avec des yeux très bleus, et un gros type en costard, qui nous emmène jusqu'à Sieu.

Un mec dans un utilitaire, qui a habité en Italie, qui n' arrêtait pas de nous dire "hey, capito ?", de Sieu à Sacel.

Un travailleur, qui s'arrêtera pour demander de l'aide aux douaniers volants qui du coup nous controleront, de Sacel à Viseu de Sus.

Le 25 aout 2011 :

Un Italien d'origine roumaine, qui nous emmène de la sortie de Cavnic à Ocna Sugatag, après nous avoir conseillé d'aller faire un tour au lac.

Le 24 aout 2011 :

Un mec qui roule super vite et qui écoute Eminem, d'après Surdesti au centre de Cavnic.

Le 23 aout 2011 :

Une femme avec une aute auto-stoppeuse, de Sisesti à Surdesti. (on lui donne 3,5 lei)

Un mec dans une camionnette, qui nous fait sortir du village.

Le 22 aout 2011 :

Le Cabaret de la Lune, de Cetatele à Baia Sprie.

Le frère de la collègue du bibiothécaire, qui nous emmène chez le bibliothécaire, de Baia Sprie à Sisesti.

Le 20 aout 2011 :

Le Cabaret de la Lune, qui nous choppera à Baia Mare pour nous emmener, à 9 dans leur mini-bus, à Cetatele.

Le 19 aout 2011 :

Un mec avec un autre auto-stoppeur qui nous explique que le stop est "payant" en Roumanie -mais qui ne nous fera pas payer- du bord de la rivière à Timisoara.

Le 18 aout 2011 :

Un jeune dans une vieille Zastava, du lac à la ville d'après.

Deux gars dans une belle bagnole, qui nous dépose juste avant la frontière roumaine.

Vali et Laura, un couple de roumains avec qui nous apprendrons quelques mots de roumain, de la frontière au bord d'une rivière pour que nous puissions trouver un endroit où camper.

Le 17 aout 2011 :

Un mec dans une lada bleue, qui nous emmène du bord du Danube au village d'avant pour faire quelques courses, puis qui nous dépose quelques kilomètres plus loin.

Un mec dans un camion dans lequel il fait très chaud, qui nous emmène de là à Bela Cvrska, au bord d'un lac.

Le 16 aout 2011 :

Les grands parents de la famille Djurdjevic, de Mladenovac à l'entrée de Smederevo.

Un mec dans un camion qui est vendeur d'eau minérale et qui a beaucoup stoppé en Europe étant jeune, de l'entrée de Smederevo au centre de la ville.

Un homme de 65 ans, qui a vécu aux USA et visité 46 états, de Smederevo à Kovin.

Un mec tatoué en jogging, de Kovin à Guj. Nos sacs sont dans le coffre qui ne ferme pas tellement ils sont gros.

Le couple de Belgrade, de Guj au bord du chemin qui mène au Danube.

Le 15 aout 2011 :

Le couple de serbes d'environ 65 ans, ils feront tout pour nous aider, appelleront leur fille pour qu'elle puisse nous parler en anglais ..., de Guca à Mladenovac.

Un homme qui s'arrête pour nous demander si on a besoin d'aide alors que nous marchons au bord de la route, et qui nous ammènera au croisement suivant pour que l'on soit bien placés pour stopper.

Le 11 aout 2011 :

Védo, qui nous ammène dans sa superbe clio blanche dans le centre d'Hadzici le matin.

Un mec dans sa VW, qui nous ammène de la sortie de Sarajevo à Pale, à quelques kilomètres de là.

Un français d'origine de Bosnie (côté serbe) dans sa laguna, de Pale à Podromanija.

Deux soldats slovaques de l'OTAN en mission en Bosnie depuis sept mois, avec leur traducteur, de Podromanija à Visegrad.

Arsène, français d'origine de Bosnie (côté serbe), qui nous racontera plein de choses sur l'histoire des serbes, de Visegrad pour quelques kilomètres.

Trois gars dans une camionnette, qui nous emmène de là à la frontière serbe, en faisant une pause pour acheter de la bière.

Le couple de slovènes qui nous embarque dans leur voiture juste après la frontière et jusqu'à Guca.

Le 08 aout 2011 :

L'Albanais, dans sa vieille mercedes W123 rouge brique (la voiture hantant les reves les plus fous de Sebastien...), qui nous a pris a la frontiere albanaise et nous a depose vers Podgorica, au Montenegro

Le 02 aout 2011 :

Valdek et sa femme Renata, dans leur combi VW vert (plein d autocollants !) roulant avec la caravane de huit vehicules polonais (ou s arretant pour une "pause mecanique" !) pour s arreter sur la grande plage deserte pres d Orikum

Le 01 aout 2011 :

L'Albanais, dans son fougon mercedes qui nous fera faire un petit bout de route pour nous eloigner de Vlore et qui essayera de negocier pour nous le prix de plusieurs chambres en bord de mer (que nous n'utiliserons pas, finalement...)

Le 26 juillet 2011 :

Le Montenegrin vivant a New York, tres bavard ! (du sud de Podgorica a quelques km de la frontiere Albanaise...)

Les Albanais, dans leur Opel vert kaki, qui nous ont fait passer la frontiere pour la maudite somme de deux euros, et qui nous ont permi de rejoindre Didier et Claire (et compagnie !)

Le 22 juillet 2011 :

Le gars dans sa fiesta, pour quelques km...

Les deux hommes dans leur VW hyper classe avec une tendance mafieuse et qui roulaient vite et un peu mal... On se rappelera de l'odeur des curlys au fromage qu'ils grignottaient ...(ils nous ammenent jusqu au Festival, a cote de Niksic)

Le 21 juillet 2011 :

Le jeune qui a dit a Seb essayant de s attacher : No, it's broken, dans sa BMW.(Cavtat, Croatie, jusqu au village d apres)

Le vieu avec de la musique traditionnelle (Pour quelques km..)

Le jeune croate qui doublera la queue de la douane assez sauvagement pour nous poser juste a la frontiere avant le Montenegro.

L'Albanais vivant a Londres (douane du Montenegro -> Bijela) - Premiere Mercedes dans laquelle nous montons! Etonnant pour un albanais ?!

Le 20 juillet 2011 :

Samuel, Stephanie et leurs enfants Martin et Leonie, nos voisins francais de camping, qui nous proposerons de nous conduire jusqu q Dubrovnik.

Le 19 juillet 2011 :

Un gars passant par la (Trpanj->1km...)

Un monsieur allemand et son fils, pour quelques km...

Le chauffeur dans son fourgon rouge qui nous ammenera jusqu a notre prochain plantage de tente

Le 6 juillet 2011 :

Les ambulanciers, ou infirmiers, ou Messieurs avec une gilet avec une croix rouge dans le dos (Bugojno -> alentours de Sarajevo)
L'apiculteur (alentours de Sarajevo -> Hadzici)

Le 5 juillet 2011 :

Le monsieur au van jaune (Prijedor -> Banja Luka)
David & son fils Yakov (Banja Luka -> hotel perdu sur le bord de la route pour Sarajevo)
Le monsieur aux essuies-glace cassés (hotel perdu sur le bord de la route -> Donji Vakuf)
Le monsieur et sa femme qui nous conseillent de plutôt prendre un bus (Donji Vakuf -> Bugojno)

Le 4 juillet 2011 :

Josko (Koper, Slovénie -> Ljubiana)
Monsieur serbe qui nous a fait un peu peur (Ljubiana -> frontière Croate)
Mesud (frontière Croate -> Prijedor, Bosnie)

Le 2 juillet 2011 :

Coline & Pierre (Marseille -> Aix en Provence)
Constantin (Aix -> Cannes)
Fabrice (Cannes -> Nice)
Raivis et Ruta (Nice -> Nice gare)

Commentaires (1) Trackbacks (0)

Laisser un commentaire

Aucun trackbacks pour l'instant