ESKANOUIL'
30Sep/113

Bucarest – Moscou – 36h dans le train

17 septembre 2011

BUCAREST, gara de Nord, 9 AM,

Cela fait presque trois heures que nous sommes attablés à la terrasse du Mc Do de la gare. Le train à 140 min de retard et part d’ici 20 min. Le fond d’un mauvais expresso froid nous a permis de squatter sans gène le WIFI de la multi nationale odorante.

Les machines du train tournent, Seb dépose son fidèle bâton loin de la poubelle la plus proche contre l’un des grands piliers du bâtiment, Marjo tend les billets au contrôleur russe, passif, bedaine à l’air.

La langue slave orientale siffle à nos oreilles et nous embarquons d’instinct dans notre wagon couchette. Nous serons déplacés plusieurs fois avant de nous installer définitivement dans un compartiment pour quatre, avec une grand-mère russe et un vieux roumain russophone.

Chacun reçoit son petit paquetage : un drap de dessus, un de dessous, une taie d’oreiller et une serviette de toilette, le tout soigneusement emballé dans un plastique d’apparence stérile. Oreillers et futons nous attendent sur les couchettes à étages. Une hôtesse, contrôleuse, agent d’entretien, chef de wagon et personnel de quai nous bichonnera sévèrement tout au long du voyage. Le train n’est pas vieux, mais rustique. Tout parait de construction solide et brute, de la poignée de porte en fer forgé, en passant par la cuvette des toilettes au métal sombre et épais, à la grosse bouilloire en cuivre rappelant les antiques machines à vapeur des vaisseaux pré-futuristes. L’eau chaude est à la disposition de tous, sans modération pour le Chai (thé), par contre l’eau potable se paie au bar.

Remplis sous: Roumanie, Russie Lire la suite
20Sep/113

… C’est fini !

Nous avons quitté Viseu de Sus le 29 aout, dans l’optique de descendre un peu plus dans le sud de la Roumanie, sans trop savoir…

Nous avons franchi la frontière du Maramuresh, sur une route de montagne magnifique et sinueuse, dormi sous la tente dans des jardins, dans des champs plein de chevaux, au bord de ruisseaux ; nous avons aussi dormi dans des pensions et chez Elena ; nous avons fait nos premières expériences Couch Surfing, chez George, à Sibiu, puis chez Adrian à Bucarest ; nous avons montré nos carnets aux paysans, aux familles rencontrées ; nous avons fait de belles rencontres, en stop, en se faisait accueillir, ou simplement dans la rue ou sur les chemins ; nous avons encore parcouru de magnifiques paysages…

Tout ça en stop, car le stop en Roumanie, ça marche ! En fait, ils l’utilisent comme une sorte de covoiturage. Tu te mets sur le bord de la route, une voiture s’arrête, tu t’arrête sur son chemin et tu lui donne quelques lei en échange. Nous, nous n’avons pas payé si souvent que ça, car la plupart du temps les conducteurs refusaient. En tous cas, en moyenne nous n’avons vraiment pas attendu longtemps… Et n’avons jamais eu à prendre de transport en commun, à part pour rejoindre Bucarest (soucis de timing) !

Nous avons tous les jours été surpris par l’accueil des gens, leur convivialité, la simplicité des rapports, entre les jeunes et les moins jeunes, avec les enfants, …

Remplis sous: Roumanie Lire la suite
17Sep/113002

Le réveil sonne 5h30. Ce matin nous nous réveillons difficilement. Adrian, avec qui nous avons passé notre dernière soirée à Bucarest nous dépose à la "Gara de nord".  Le train à 1h30 de retard (pour l'instant), dans 40h nous serons à Moscou.

Les nouvelles arrivent bientôt !

Remplis sous: Roumanie 3002 Commentaires
29Août/1149

Oooh Roumanie !

C’est donc jeudi en fin d’après-midi que nous passons la frontière de la Roumanie, à pieds encore une fois ! Un couple nous prendra en stop et passera plusieurs coup de fil pour savoir où nous pouvons planter la tente dans un endroit sympa, ils nous posent au bord d’une rivière, apparemment il y a un restaurant « Monte Carlo » où l’on peut camper gratuitement … ! On galère un peu pour trouver, en fait c’est fermé depuis deux jours car il n’y a pas de courant ! La femme du restau nous ouvre donc la porte, on s’installe sur l’immense terrain du complexe Monte Carlo, au bord de la rivière. Là, on mangera une bonne tambouille de pâtes chaufée au barbecue, on a plus d’alcool à bruler pour le réchaud et plus que des pâtes dans nos réserves !

Nous savions que Mélanie, la copine de Robin, le frère de Marjo, était en Roumanie avec des amis, avec l’objectif de présenter un spectacle de clown, musique et compagnie dans des villages. Par mail, on avait su qu’ils seraient à Baia Mare le samedi 20 vers midi pour poser un membre du groupe à la gare routière (direction Lyon !), nous avons donc pris un train vendredi dans la journée à Timisoara direction Baia Mare où nous arriverons à 23h, et où nous dormirons dans un hotel sportif bon marché.

Remplis sous: Roumanie Lire la suite